Archives du mot-clé Orvis

Vidéo : Fermeture 2017 sur la Touvre

L’équipe Orvis Pêche Mouche est heureuse de partager avec vous cette magnifique vidéo réalisée par Matthias Parre lors de la fermeture de la pêche en 1ère catégorie sur la Touvre.

Une belle journée de pêche entre amis réunis dans un cadre parfait pour pratiquer la pêche en nymphe à vue. Entre les herbiers qui ondulent dans les courants, les truites sont postées et laissent peu de chances aux larves et gammares qui dérivent. Mais en fin de saison et dans des conditions d’étiage, les poissons sont aussi farouches qu’exigeants sur la qualité de présentation.

Dans ces conditions, l’approche est déterminante et le premier lancer doit être le bon ! Nous vous proposons de vivre quelques instants en immersion au bord de la Touvre pour faire durer le plaisir en espérant revoir ces beaux poissons en 2018.

Retrouvez la canne Helios 2 Covert et le Moulinet Hydros SL Citron de Thibault sur Pacific Pêche.

Facebook

Meeting Orvis Europe 2016: reportage partie 3 (la pêche !)

La Test est sans doute l’une des rivières les plus renommées d’Angleterre. Ce « Chalk Stream » aux eaux claires fait l’objet de nombreux écrits sur la pêche à la mouche. Il existe d’innombrables parcours privés aménagés pour pêcher depuis la berge sans entrer dans l’eau. Orvis dispose de parcours privés pour sa clientèle et ses collaborateurs. C’est une véritable chance de pouvoir pêcher en ces lieux lors des rencontres annuelles organisées par Orvis.

test-kimbridge

Les différents temps de pêche du Meeting se sont déroulés à Timsbury et Kimbridge. Le premier parcours présente des faciès plus variés que le second. Il est nécessaire de pêcher avec une canne 9′ soie 5 pour passer de la sèche à la nymphe à vue facilement. Disposer d’une canne assez puissante est un vrai avantage pour combattre les belles truites qui n’hésitent pas à rentrer dans les herbiers lorsqu’elles sont piquées.

received_10209241397924736

Même s’il est vrai que les truites ne sont pas toutes sauvages, les ombres communs sont tous natifs de la rivière. Des truites de mer, des saumons et des anguilles continuent de remonter cette rivière qui malgré de nombreux aménagements reste un petit paradis pour les pêcheurs. La taille des poissons dépasse très régulièrement 40 cm et la robe des truites sauvages est fabuleuse.

nice-brown

Pour les personnes qui ont déjà pêché la haute Seine à Vix, la Test présente des faciès très similaires. Il est nécessaire d’être discret et de réaliser des présentations impeccables pour réussir à prendre les truites comme les ombres. La pêche en sèche est bien entendue la technique la plus pratiquée par nos amis anglais. La mouche de mai est la reine des mouches sèches sur cette rivière. Les prix à la journée sont d’ailleurs beaucoup plus élevés durant la période de la mouche de mai. Les sedges, les olives, les tipules et de nombreux insectes terrestres sont également très présents. Les prairies qui bordent la Test  « grouillent » de vie. Pas étonnant que les poissons soient très gras dans cette rivière !

truite-eau

En septembre les gobages sont assez rares, il ne faut donc pas rater les pics d’activité pour réussir à faire monter des poissons. De petites émergentes en dubbing d’oreille de lièvre ou en CDC donnent de bons résultats lorsque les petites olives sont présentes.

olive Les tipules « Daddy Long Legs » offrent la possibilité de voir une truite monter à toute vitesse pour gober rageusement ces gros insectes !tipule

Si les insectes ne sont pas nombreux sur l’eau, sous l’eau les herbiers sont de vrais « garde-manger ». Si les poissons ne gobent pas il y a de bonnes chances pour qu’ils s’alimentent sous l’eau à la recherche de larves en dérive. Alors, la pêche en nymphe à vue se révèle très efficace. L’Helios 2 Covert 9′ soie 5 a permis à Thibault de réaliser de magnifiques coups de ligne. Cette canne est parfaite pour la pêche à vue. Au lancer, c’est une merveille et au combat le blank travaille parfaitement.

thib-grayling3

Ce n’est pas parce que les poissons de la Test sont moins sollicités en nymphe qu’en sèche qu’ils sont faciles à leurrer. Certes, en France, au mois de septembre, il faut parfois être un artiste ne serait-ce que pour prendre un poisson sur les parcours les plus fréquentés ! Les ombres et les truites de la Test ne se déplacent que de quelques centimètres pour prendre une nymphe. Il faut donc pêcher avec le bon poids, la bonne taille de nymphe et une longue pointe de bas de ligne pour parvenir à intéresser les poissons.

flo-trout-brown

Une autre technique s’est avérée très efficace lorsque la lumière manquait. La pêche à
distance avec une petite nymphe et un indicateur. Le Strike Indicator Néo-zélandais a fait des merveilles pour Thibault ! Il lui était possible de prendre des poissons postés à plus de 10 mètres dans les veines nourricières qui longeaient la berge opposée.

combat

Florian avait pris le parti de remplacer l’indicateur Néo-zélandais par un tabanas sur hameçon n°14 monté sur une potence. La pointe devait être assez fine (Orvis Superstrong Plus 6x et 7x) pour que la nymphe plonge rapidement.

tabanas

Les pheasant tails montées sur des hameçons n°18 et 16 lestées d’une bille de 2 mm à 2,5 mm en tungstène étaient excellentes. La couleur des billes pouvaient vraiment faire la différence, le rose fluo et la couleur chocolat se sont révélés très efficaces autant sur les ombres que sur les truites.

ptchocoptrose

Au cours des différentes sessions Thibault et Florian ont su prendre des poissons en changeant régulièrement de technique, de longueur de pointe et de mouche. Les petites nymphes donnaient les meilleurs résultats. Le temps est passé du grand soleil à la pluie. La pêche à vue étant très compliquée sous une pluie régulière, il fallait trouver un autre moyen de prendre les poissons sans les voir.

thib-fight1

A savoir : si vous pêchez des rivières assez lentes et claires avec des poissons relativement éduqués, il ne faut pas hésiter à modifier votre bas de ligne. En l’absence de gobage il est tout à fait possible de pêcher de la même manière qu’en sèche avec une petite nymphe et un indicateur ou une mouche sèche. Voir le petit pompon dériver puis plonger est aussi un plaisir et il faut savoir guider sa ligne dans les courants sans draguer pour bien pêcher.

truite-thib2

La pluie était régulière durant la dernière demi-journée de pêche sur le parcours de Kimbridge. Dans ces conditions, la visibilité était très diminuée, la pêche à vue étant compliquée, c’est bien en pêchant avec un tandem sèche/nymphe que Thibault et Florian ont le mieux réussi.

flo-grayling

Après ces derniers poissons, il était temps de ranger les affaires et de prendre l’avion pour la France. Cette édition 2016 du Meeting Orvis Europe était très riche avec de nombreuses nouveautés. Vous pourrez retrouver les ambassadeurs Orvis à travers de nouveaux articles et lors de prochains événements en France.

 

Facebook

Meeting Orvis Europe 2016 : reportage partie 2

Vendredi 9 septembre, la matinée est dédiée à une réunion dans les locaux d’Orvis à Andover.

showroom1

La salle est pleine de nouveautés afin que les partenaires puissent les prendre en main et les tester quelques minutes. C’est l’occasion de faire le point et de découvrir en détail tous les produits de la gamme Orvis 2017.

Ainsi, les nouveaux bagages étanches sont présentés en remplacement de la gamme précédente Gale Force. Ces bagages sont déclinés en plusieurs formats : HipPack, Sling Pack, sac à dos et bagages semi-rigides pour la pêche en bateau ou en réservoir. Leur conception et la qualité de manufacture sont des points forts pour cette nouvelle gamme au design très séduisant.

richard-bagages wp-hip-pack

 

 

 

 

 

Exclusivité : de nouvelles boîtes à mouche ont été développées par Orvis et Tacky. Reprenant le principe des boîtes Tacky à fond en silicone très durable, ces boîtes distribuées par Orvis ont l’avantage d’être pourvues de deux faces pour stocker plus de mouches. Une version « dropper » est pourvue d’une face « Big Bug » spécifique aux grosses mouches (grosses mouches sèches indicatrices, grosses nymphes très lestées, streamers…), la seconde face est prévue pour les petites nymphes. Chacune de ces boîtes est pourvue d’un système de fermeture magnétique et d’une anse pour sécuriser la boîte en l’attachant au gilet à l’aide d’un cordon rétracteur par exemple.

tacky-orvis1 tacky-orvis2

Le montage de mouche est également mis à l’honneur avec un superbe atelier de montage très bien conçu : le Ty Wheel. De nombreuses fonctions sont intégrées à cette plateforme de montage aménageable qui bénéficie de modules magnétisés s’insérant parfaitement à la partie centrale. Les quatre modules peuvent être agencés de manière personnalisée. Il est possible de les enlever de la plateforme lors du montage et de les remettre en place pour ranger le matériel à la fin d’une séance de montage.

atelier-de-montage-de-mouche

Les différents modules disposent de fonctions spécifiques pour optimiser l’espace de montage. Il est ainsi possible de placer des bobines en attente, de préparer des séries de billes et d’hameçons ou de garder des outils de montage à portée de main en prévision des montages à venir.

atelier-de-montage

Une petite poubelle à fond amovible est intégrée à l’un des modules pour nettoyer la plateforme très simplement et jeter son contenu en quelques secondes. Cette plateforme est compatible avec différents modèles d’étaux à socle.

Arrive la moment où l’une des principales nouveautés est présentée : la canne Helios 2 COVERT 9′ soie 5 (édition très limitée). Rien qu’à la voir il est facile de comprendre que cette canne au style épuré est faite pour être furtive. Le blank est noir mat, les inscriptions noires laquées apparaissent en relief sur le blank, les anneaux et le porte moulinet sont également noirs. La COVERT s’annonce comme l’un des prochains cauchemars pour les poissons les plus difficiles à leurrer !

h2covert3

Suite à des demandes de guides spécialisés dans la traque de poissons méfiants comme les permits, Orvis a créé une Helios 2 9′ soie 8 très sobre et ne produisant pas de reflet sur l’eau lors des lancers par temps très ensoleillé. Le succès était au rendez-vous pour les guides puisque quelques gros spécimens très éduqués ont fini par craquer devant un crabe bien présenté !

Il semblait naturelle pour Orvis de proposer une canne  9′ soie 5 dans le même esprit pour satisfaire les pêcheurs en rivière qui se consacrent aux poissons trophées dans les rivières de toute la planète. Petit plus, la poignée en liège bénéficie d’une forme plus ergonomique qui améliore la prise en main et permet de pousser davantage sur la canne lors des lancers.

h2covert1

Aussi légère que la H2 9′ soie 5 classique, cette édition limitée reprend l’action rapide (TIP FLEX). C’est assurément une canne très bien pensée qui devrait ravir les pêcheurs à vue.

Côté habillement, de nouveaux T-shirts et de nouvelles casquettes seront aussi proposés, enfin des vêtements techniques sont relookés et améliorés comme la veste de wading Clearwater. Plusieurs produits seront distribués par Pacific Pêche en début 2017.

Après cette matinée très studieuse et après avoir passé en revue toutes les nouveautés, il était temps de « casser la croûte » avant de retourner au bord de la Test. Thibault était impatient de tester l’Hélios 2 COVERT en condition de pêche, cette canne a donc fait l’objet d’une mission test sur les poissons anglais…

La suite dans un article 100% pêche !

truite-thib1

 

Facebook

Meeting Orvis Europe 2016 : reportage partie 1

Chaque année, Orvis organise une rencontre avec ses partenaires pour travailler dans une ambiance particulièrement appréciable. Au programme, journées au bord de l’eau, réunion, présentations des nouveautés, mise à disposition de matériel et pêche sur la Test (rivière mythique d’Angleterre).

thib-evening

Thibault et Florian se sont retrouvés Mercredi 7 septembre à l’aéroport de Gatwick pour se rendre à Stockbridge, une petite ville au bord de la Test. Mais avant de se rendre à l’hôtel White Hart, ils ont fait un petit détour sur un parcours de la Test pour voir si quelques poissons étaient en activité ! C’était aussi l’occasion pour saluer les autres participants déjà arrivés sur les lieux.

Le matériel est prêt en quelques minutes et le coup du soir peut commencer. A cette occasion Florian ferrera une anguille estimée à 70 cm qu’il avait vu entre les herbiers ! A l’aide de sa Recon 9′ soie 5 il lança un squirmy worm bien lesté dans la trajectoire de l’anguille qui saisira la mouche avant de se frayer un chemin dans les herbiers… le Superstrong Plus 6X a tenu bon mais ce long poisson a finalement cassé le fil en se tortillant dans les herbes. Cette histoire aura marqué les témoins ! Bien que les gobages aient été peu nombreux, quelques truites étaient actives. Après plus d’une heure de vol et deux heures de voiture dans les embouteillages, inutile de préciser que le premier poisson mis à l’épuisette était une vraie récompense…

1ere-truite

Dans la soirée les gobages se faisaient rares, nos deux reporters se sont donc rendus au White Hart pour se rassasier et prendre possession de leur chambre.

Jeudi 8 Septembre 7.30 am (7h30 du matin !) l’heure du petit déjeuner anglais le fameux « English Breakfast ».  La délégation Orvis est présente et tous les participants sont impatients de découvrir les nouveautés annoncées pour 2017.

8h30 petit détour par le Orvis Shop de Stockbridge pour faire quelques achats avant de partir pêcher. Thibault choisit quelques mouches pendant que Flo passe en revue les accessoires et les produits de Fly Tying Orvis. C’est l’occasion de prendre quelques informations sur les produits et d’échanger entre pêcheurs.

thib-shop

La matinée se poursuit non loin de Stockbridge sur l’un des plus beaux parcours de la Test qu’Orvis nous offre la possibilité de pêcher à cette occasion. Pendant que certains s’empressent de monter leurs cannes et d’aller pêcher d’autres prennent le temps de boire un café ou un thé autour des nouveaux produits.meeting1

Les bagages de transport Orvis s’ouvrent et apparaissent de nombreux fourreaux de cannes et les nouveaux moulinets Mirage manufacturés aux USA et dont le design est époustouflant ! Bill Reed fait une présentation en précisant que le réglage du frein 100% étanche se fait sur 360°. La précision et la progressivité du frein sont deux points remarquables.

mirageii

En noir comme en couleur Titane, cette version revisitée du Mirage fera l’objet d’un article spécifique.

Une nouvelle version du moulinet Battenkill est également présentée avec un frein à disque. Sa couleur Black Nickel et son design indémodable sont du meilleur effet. Les pêcheurs en rivière apprécieront le Battenkill Disc.

Ensuite c’est un coupe fil et une pince que Bill sort de sa hotte ! Manufacturés également aux USA ces accessoires aussi esthétiques que robustes sont redoutables d’efficacité. Le haut de gamme est sans concession chez Orvis.

nipper1

nipper2

Enfin, Florian aperçoit la canne qu’il attendait depuis plusieurs mois : la Recon 10′ soie 3. Sans attendre il la prend en main en demandant à Bill ce qu’il en pense et sa réponse résume bien la canne « This is a tactical nymph rod« . En effet, canne spécifiquement développée pour les pêches en nymphes modernes dans la gamme Recon, cela va faire plaisir à beaucoup de pêcheurs. Florian passera deux heures avec cette canne en main pour la tester sur les ombres et les truites. Le verdict est sans appel, c’est une vraie canne de pêche en nymphe pour pratiquer les différentes techniques européennes très en vogue ces derniers temps.

recon10line3

A la différence de l’Helios 2 10′ soie 3, l’action de la Recon est plus douce et le scion est plus souple. C’est tout à fait ce qu’il fallait pour les poissons d’eaux vives et les pêches ultra-fines.

Après quelques poissons pris à vue et en sèche , Thibault perdra au bout de quelques minutes de combat, une énorme truite ! Sans doute l’une des plus grosse du parcours… L’heure est venue d’aller déjeuner au lodge. Cet instant est incontournable, un cuistot prépare de quoi faire des hamburgers d’anthologie ! La bonne humeur est de rigueur et les histoires de pêche de la matinée se mêlent aux discussions à propos du matériel Orvis.

break

En tout début d’après-midi les Italiens feront une démonstration de lancer en expliquant aux spectateurs les bases de leur technique de lancer avec des cannes courtes. Suite à cet atelier ludique, Florian et Thibault se sont rendus sur la partie basse du parcours à la recherche des gros poissons.

Florian parvient à faire monter une magnifique truite arc-en-ciel sur une petite mouche sèche en 0,127 mm (6X Supertrong Plus).

rainbow1

La pêche s’affine et les poissons refusent tout ce qui n’est pas impeccablement présenté. Il faut pêcher assez fin mais ne pas descendre sous le 6X pour combattre efficacement les poissons qui dépassent régulièrement quarante centimètres et dont certains atteignent plus de cinquante centimètres. Les nymphes sur hameçon de taille 18 avec de petites billes fluos ou couleur chocolat font la différence. Si au premier passage le poisson ne s’y intéresse pas, il faut animer à la seconde dérive. La densité est telle qu’en cas de ferrage manqué il vaut mieux changer de poisson et retenter sa chance plus tard avec celui manqué précédemment.

thib-fight

Les combats sont musclés avec des poissons qui dépassent quarante cinq centimètres dans la plupart des cas !

thib-trout

Thibault cible les beaux ombres et ses efforts sont récompensés avec de magnifiques poissons.

thib-grayling1

En fin d’après midi, la pêche se durcit, il faut lancer le long de la berge d’en face en employant une mouche sèche comme indicateur et une nymphe en pointe pour solliciter des poissons actifs mais difficiles à distinguer. Cette technique s’avérera redoutable.

trout-sunset

La suite dans un prochain article !

Facebook