La fourmi ailée : montage simple et efficace !

Ce montage de fourmi est facile à réaliser en moins de 5 minutes !

Si la mouche de mai est la reine des mouches sèches à la fin du printemps, la fourmi vient la détrôner en été. Quelle que soit la région dans laquelle vous vivez et vous pêchez, les poissons ont sans doute un goût prononcé pour les fourmis ailées.

Sans rentrer dans les détails entomologiques, les fourmis prennent leur envol pour créer des colonies à distance de celle de leur naissance. Comme la plupart des hyménoptères, les fourmis constituent des essaims en fonction des périodes et cela donne lieu à des moments de frénésie chez les poissons qui ne manquent pas de gober tous ces petits insectes lorsqu’ils tombent sur l’eau. Dans ce genre de cas, mieux vaut avoir quelques bonnes fourmis dans votre boîte sinon la menace du capot pèsera au-dessus de votre tête !

Fourmi ailée photographiée en partant à la pêche !

Cela fait un bon bout de temps que je confectionne mes propres mouches et j’ai passé des heures à essayer des montages de fourmis parfois bien compliqués pour des résultats parfois décevants. J’ai donc fait du ménage et conservé ce montage avec des ailes irisées qui permet de pêcher toutes sortes de poissons gobeurs un peu partout. Les variantes sont permises ! Selon la taille et la coloration des fourmis que vous observées sur vos lieux de pêche, il est important d’adapter ce montage de base en le déclinant pour imiter au mieux les proies des poissons.

Pour la réalisation de cette mouche je vous conseille d’utiliser des hameçons de taille 16 à 22 avec une hampe plutôt courte et une bonne ouverture. Voici la liste des 4 matériaux essentiels :

  • De la mousse haute densité noire ou marron type « foam ». Ce matériau flotte bas sur l’eau et il est facile à façonner.
  • Une soie de montage 8/0 ou 10/0 de couleur foncée (noire ou brune).
  • Un dubbing synthétique ou naturel qui imite bien des pattes d’insectes  (substitut de poils de phoque, poil d’oreille de chevreuil ou ice dubbing).
  • Du film souple translucide au reflets irisés. Si la couleur irisée effraie les poissons, j’utilise un matériau type « zinc » translucide pour faire les ailes.

Pour conclure, vous pouvez considérer que c’est une vraie mouche de globe-trotteur !

A bientôt pour un autre article !

Florian

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.