Archives mensuelles : juin 2019

Mirage LT : plus léger, plus doux et 100% Made in USA !

Moulinet Orvis Mirage LT : plus léger, plus doux et 100% Made in USA !

Après avoir marqué un renouveau remarquable avec le moulinet Mirage USA, la firme américaine a conçu un modèle plus léger avec un système de frein plus doux pour pêcher principalement en rivière.

La quête de la performance chez Orvis a fait naître plusieurs générations de moulinets dont certaines font toujours parler d’elles ! Avec les Mirage 1ère génération de nombreux pêcheurs de renom et de guides de pêche disposaient d’un équipement dont la puissance de freinage permettait de faire face aux prédateurs les plus rapides et puissants comme le thon rouge, le sailfish ou en encore le requin mako.

Les pêcheurs à la mouche n’hésitent plus à tenter de prendre des poissons records avec un matériel qui peut parfois sembler assez léger. Pour aller encore plus loin dans le développement, Orvis a choisi de produire aux Etats-Unis et plus particulièrement dans le Vermont le Mirage USA qui dispose d’un frein très performant et d’un design à la fois très moderne et brut. En 2017 le moulinet Mirage USA est allé au-delà des performances de la première génération de Mirage Big Game en proposant un système de frein à disque étanche très efficace et réglable en 360°. Développé principalement pour des poissons puissants, le Mirage USA est pourvu d’un système de frein qui peut sembler un peu trop puissant au démarrage même avec un réglage minimum. Cette remarque a été formulée par plusieurs spécialistes des techniques des pêches fines destinées aux salmonidés comme la truite fario. Les ingénieurs d’Orvis se sont rapidement mis au travail pour créer une gamme de moulinets Mirage plus légers avec un système de frein plus doux mais toujours étanche avec un système de réglage en 360°.

C’est lors du meeting annuel Orvis au bord de la Test et de l’Itchen que j’ai découvert le Mirage LT. J’ai très vite reconnu le design inimitable du Mirage USA avec toutefois des différences qui confèrent au Mirage LT sa légèreté sans altérer sa solidité. En matières de conception et d’usinage, la firme américaine propose un moulinet remarquable. Les lignes épurées du bâti sont superbes et la bobine très ajourée rappelle le style des moulinets Mirage Big Game et Mirage USA. C’est une version allégée mais qui conserve des éléments de design des générations précédentes. Plus étroit de 30% et plus léger de 30% comparativement au modèle USA, le Mirage LT est fait pour bien équilibrer les cannes très légères utilisées pour la pêche des salmonidés. Le modèle taille 2 s’associe très bien avec des cannes de 9’ soie 5 à 10’6 soie 3 par exemple.

Comme un enfant qui découvre un jouet, je me suis mis à faire tourner le moulinet et testant le frein puis en dévissant la bobine, j’ai découvert un nouveau dispositif pour associer la bobine au cylindre de frein. A la place d’une forme triangulaire, le face interne de la bobine est usinée en forme de rosace qui permet d’associer la bobine au bâti plus facilement. Un petit détail qui a toute son importance lorsque l’on est au bord de l’eau !

Un autre détail, la bobine est équilibrée par un contrepoids qui ne présente aucun relief ce qui ne posera aucun problème de contact avec la soie lors d’un lancer ou d’un combat par exemple. Aucun « jeu » parasite n’est perceptible lors du maniement du Mirage LT ce qui témoigne encore une fois de la qualité de fabrication de ce moulinet. La fabrique basée dans le Vermont utilise des technologies de pointe similaires à celles utilisées pour la fabrication de matériel qui équipe l’armée américaine. C’est un véritable gage de fiabilité et de durabilité. Pour ce moulinet, la firme utilise une barre d’aluminium haute qualité 6061 T6. Toutes les pièces sont usinées dans la masse pour un maximum de solidité. Pour plus de légèreté et une résistance à toute épreuve, l’arbre centrale du moulinet est en titane.

Par rapport au système de conversion gaucher/droitier, une clé permet d’ouvrir le cylindre de freinage et d’accéder à la pièce qui oriente le sens de rotation du moulinet.

Cette pièce est bicolore (rouge et verte) de manière à visualiser facilement de quelle manière le moulinet est ou sera réglé. Petit conseil : il est très important d’inverser le sens de la pièce en prenant soin de ne pas faire tourner le mécanisme de freinage. Une fois la pièce inversée et en place, il faut refermer le cylindre de frein soigneusement ceci pour bien assurer l’étanchéité du bloc de freinage.

Moulinet Orvis Mirage

Après cette présentation basée sur la mécanique et l’esthétisme, qu’en est il en action de pêche ?

J’ai eu la chance de pêcher avec le Mirage LT II en Angleterre sur la Test au contact de truites de 35 à 55 cm plutôt sollicitées. Qui dit eau claire et poissons délicats, il vaut mieux être discret et pêcher fin pour sortir son épingle du jeu. Ça tombe bien, le Mirage LT a été développé pour pêcher dans ce genre de situation.

Sur la Test, il est courant de devoir pêcher en 0,12 mm et même en 0,10 mm pour séduire les ombres. Les plus beaux sujets sont rarement en plein milieu d’un espace bien ouvert et propre ! Il faut plutôt chercher les poissons à proximité des berges, des herbiers ou sous les frondaisons. Ferrer une truite de 45 cm dans en 0,12 mm nécessite de pouvoir freiner en douceur mais efficacement pour éviter que le poisson passe dans un obstacle et finisse par casser le fil. C’est bien là que le Mirage LT s’avère excellent. Dès que le poisson démarre, le frein s’active en douceur pour limiter le risque de casse. Durant le combat, la molette de réglage à 360° est un vrai plus pour moduler efficacement l’intensité de freinage sans exercer plusieurs tours de molette.

Pour conclure, je dirai que le look de cette version « Light » du Mirage USA me plait beaucoup mais en plus ses performances ont vraiment de quoi séduire les pêcheurs les plus exigeants. Dans la catégorie des moulinets haut de gamme Made in USA, ce modèle va sans doute bousculer quelques références !

Florian

Facebook