Archives mensuelles : avril 2018

Monomaster : l’ami des pêcheurs et de la nature

Parmi les accessoires de pêche que tout les pêcheurs devraient avoir avec eux il y a le collecteur de fil usagé. Etant très sensible aux différentes problématiques environnementales qui dégradent la qualité des écosystèmes aquatiques, j’ai adopté le Monomaster depuis près de 10 ans et je ne m’en sépare pas. C’est un petit investissement vraiment pratique qui dure des années et rend un grand service à la nature.

Les pêcheurs de loisir sont régulièrement pointés du doigt par divers associations comme étant des « pollueurs » responsables de la mort d’oiseaux emprisonnés dans du fil de pêche. Il faut admettre que même si cela reste plutôt anecdotique par rapport aux oiseaux qui disparaissent suite à la destruction d’habitats, par empoisonnements (pesticides) ou tués par des chats domestiques, l’image d’un squelette d’oiseau pris au piège dans du fil de pêche est assez dégradante pour un loisir qui se revendique « écocompatible » ou « écoresponsable ». Il est également très désagréable de trouver son coin de pêche favori jonché de déchets divers abandonnés par d’autres usagers des rivières (baigneurs, promeneurs, pêcheurs…).

Pour dénoncer des pollutions ou des problèmes qui touchent l’eau et les poissons, commençons par améliorer nos pratiques en collectant nos déchets. Le fil de pêche en nylon ou en fluorocarbone se dégrade très difficilement dans la nature. On parle de plusieurs dizaines voir centaines d’années pour que le fil soit dégradé. On ne va tout de même pas reprocher aux fabricants de travailler durement sur la qualité des fils pour qu’ils soient résistants à l’abrasion ! Charge à nous de faire notre possible pour que ces fils de qualité servent à bon escient et ne restent pas dans la nature.

Le Monomaster est l’un des collecteurs de fil les plus pratiques du marché. La collecte du fil ne dure pas plus de 15 secondes une fois que l’on a pris l’habitude. Je récupère aussi les pointes de bas de ligne qui ne me servent plus (trop usées ou devenues trop courtes suite à plusieurs changement de mouche, les excédent de fil…). Nous pouvons tous collecter du fil lorsque nous faisons nos montages ou que nous trouvons des morceaux de fil dans les arbres à portée de main.

Le principe de cet accessoire est assez simple ! On peut le comparer à une sorte de bigoudi rotatif contenu dans un tube avec une ouverture qui permet de glisser le fil et l’enrouler à l’intérieur. . Il s’agit donc d’un accessoire durable qui se démonte pour enlever le fil avant de le jeter à la poubelle. L’intérêt de cet accessoire est de pouvoir enrouler plusieurs mètres de fil de pêche au bord de l’eau et de pouvoir vider le Monomaster une fois rentré à la maison à l’aide d’une paire de ciseaux.

Le Monomaster peut se suspendre au gilet ou à un bagage de pêche, il n’y a pas d’excuse pour ne pas l’utiliser !

A bientôt pour un prochain article.

Florian

Facebook