Archives mensuelles : avril 2017

Nymphes Jigs : principes de montage.

La pêche en nymphe s’est énormément diversifiée ces dernières années. L’arrivée de nouveaux matériaux de montage, de nouveaux hameçons et l’évolution du matériel de pêche ouvrent de nombreuses possibilités. Après avoir écrit un article sur les perdigones, je tenais à présenter une autre famille de nymphes qui se distingue par une forme d’hameçon très caractéristique : le « jig ».

C’est à la suite d’un championnat du monde junior en République Tchèque en 2005 que j’ai découvert des hameçons spécifiques au montage des nymphes jigs. Ces hameçons étaient relativement basiques mais leur forme ne laissait aucun doute sur leur utilisation. Etant aussi pêcheur aux leurres, j’ai très rapidement fait le rapprochement entre les hameçons des têtes plombées que j’utilisais pour pêcher aux leurres souples et ces hameçons spécifiques aux montages de nymphes à billes métalliques. Mais les billes en tungstènes dont je disposais n’étais pas fendues et leur position sur l’hameçon n’était pas idéale.

A présent de nombreuses marques proposent des hameçons jigs pour le montage de nymphes. J’apprécie les hameçons jigs sans ardillon avec une pointe légèrement incurvée vers l’intérieur. Voici une référence très performante : Gamakatsu Nymph Jig

Le principal intérêt de tels hameçons est de pouvoir pêcher près du fond tout en minimisant les risques d’accrochage dans les pierres, dans les branchages ou dans les herbiers. Autres avantages, les nymphes jigs sont plus réactives aux animations et les poissons sont souvent mieux ferré qu’avec des hameçons classiques. Le simple fait d’avoir décalé l’œillet de ces hameçons permet de positionner la pointe de l’hameçon vers le haut lors de la dérive. La bille métallique peut être légèrement plus grosse qu’avec un hameçon droit puisque celle-ci est décalée par rapport à la pointe. A taille d’hameçon égale, une nymphe Jig peut être plus lestée qu’ une nymphe montée sur hameçon droit classique sans perdre en efficacité de ferrage.

Voici un exemple de montage de Jig :

Matériel :

Hameçon Jig taille 12 Gamakatsu Nymph Jig

Bille fendue en tungstène or 3,5 mm

Soie de montage marron 8/0

Tag : soie orange fluo type polyfloss

Corps : herl de dinde couleur olive.

Cerclage : fil de cuivre vert

Thorax : dubbing de lièvre olive mélangé avec dubbing UV marron.

Collerette : fibres de CDC gris naturel twistées.

jig-2
Fixer l’hameçon dans l’étau avec la bille en tungstène positionnée derrière l’œillet.
jig-3
Après avoir calé la bille en tungstène à l’aide de 5 à 10 tours de fil de lestage (substitut de plomb), déposer une goûte de colle derrière la bille puis démarrer la confection du tag avec la soie polyfloss orange fluo.
jig-4
Préparer une plume de pelle de coq pardo pour confectionner les cerques à l’aide de quelques fibres.
jig-5
Fixer les fibres de pardo tout en réalisant le tag. (Attention à ne pas créer de sur-épaississeur). Faire une demi-clé et déposer une goûte de vernis pour solidifier le tag.
jig-6
Après avoir coupé l’excédent de polyfloss orange fluo, créer un sous-corps en soie de montage marron.
jig-7
Fixer une portion de fil de cuivre de couleur verte.
jig-8
Fixer deux herls de plume de dinde olive puis enrouler la soie de montage jusqu’au thorax.
jig-9
Enrouler les herl de dinde sur le corps.
jig-10
Cercler l corps avec le fil de cuivre dans le sens inverse de l’enroulement des herls de manière à consolider le montage. Bloquer le fil de cuivre avec la soie de montage puis couper l’excédent.
jig-11
Préparer une boucle à dubbing avant d’insérer le mélange de dubbing de lièvre et de dubbing UV.
jig-12
Une fois le dubbing placé dans la boucle, twister et brosser le dubbing de manière à bien aérer les poils fins et les fibres brillantes.
jig-13
Réaliser deux ou trois tours de dubbing derrière la bille de manière à créer un thorax bien proportionné. Réaliser une nouvelle boucle à dubbing.
jig-14
Préparer une plume de CDC gris naturelle et prélever une pincée de fibres assez longues et mobiles.
jig-15
Créer un dubbing de CDC bien aéré. L’utilisation du Magic Tool et d’une petite brosse peut aider à réaliser cette étape.
jig-16
Enrouler le dubbing de CDC (deux tours) juste derrière la bille en tungstène. Couper l’excédant et réaliser le noeud final. Une goutte de colle forte délicatement déposée sur le nœud final à l’aide d’une aiguille permet de consolider le montage.

Ce montage peut être décliné avec un tag en tinsel holographique et un corps en quill de paon ébarbé vernis. Il est possible de varier les couleurs de billes et de dubbings. Les fibres de CDC apporte du mouvement à la nymphe lors des animations. C’est un petit plus qui peut faire la différence.

jigs

Il est très facile de se constituer une boîte de nymphes jigs en variant les tailles, les poids de billes et les couleurs.

boite-jigs

Les truites et les ombres communs réagissent très bien aux animations d’où l’intérêt de posséder quelques nymphes jigs.

A vous de jouer !

Florian

Facebook

Ouverture Truite = March Brown

Pour la plupart des pêcheurs à la mouche, les brunes de mars annoncent le début de la saison de la truite  avec l’espoir de pouvoir prendre les 1er poissons en sèche de la saison.

Sur la Dordogne, les march brown peuvent faire sortir les plus belles truites de la rivière… mais tout est question de niveaux, de temps et de posts..

09

Son imitation reste assez basique, un hameçon de belle taille 10 à 14… quelques fibres de faisan pour les cerques et le corps, un peu de dubbing long marron pour le thorax et 2 plumes de CDC  gris naturel pour les ailes… y a pas plus simple!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
March Brown taille 12

Sur ce modèle, j’ai rajouté un cerclage avec un  herl de paon beige pour un peu plus de réalisme… Est-ce pour le poisson ou pour moi..???

20170311_213105

Sans oublier quelques nymphes qui permettront lorsqu’il y aura pas de gobages, d’aller chercher les poissons sur les fonds… on ne sait jamais..

20170313_123208

1 canne pour la sèche:  HELIOS 10’#4 

1 canne pour la nymphe ou noyée : CLEARWATER 9’6 #6

Cela me permet d’optimiser si ça gobe ou pas!   Y a plus qu’à… 😉

En ce début de saison le plus important sur la Dordogne, est de trouver les postes accessibles  pour le pêcheur  et porteurs de nourriture pour les poissons favorisant l’activité de surface. Le canoë me permet la recherche de ces postes..

Puis vient l’attente des 1éres  éclosions… 12h30 /14h à cette époque.

20170319_125113

Avec un peu de chance, on peut assister à une belle éclosion de march brown comme ce jour là… Il suffit maintenant d’observer la surface de la riviére à la recherche d’éventuels gobages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Truite 50+

Quel plaisir de retrouver les 1ers gobages de la saison… les truites sont en pleine forme et très combatives sur la Dordogne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moulinet  ORVIS HYDROS SL II

Moulinet Orvis CLEARWATER  à cassette  pour ma canne nymphe et noyée

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Joli mâle de 50 +

Des poissons, de belles journées et de bons casse-croûtes….. le top!!

C’est un bon début de saison sur la Belle….

Matthias

Facebook